Bobos de plage : trucs et astuces

Que seraient des vacances à la mer sans quelques bobos de plage ? Entre piqûres de méduse, irritations et coups de soleil, le paradis se transforme parfois très vite en cauchemar. C’est pour cela que nous allons vous donner quelques petites astuces, afin que vous puissiez profiter de vos vacances !

Comment éviter les coups de soleil ?

Comme vous le savez, les rayons UV peuvent être extrêmement nocifs pour la santé. De ce fait, vous devez vous protéger du soleil, même si une légère brûlure vous semble anodine. Alors, afin de bronzer en toute tranquillité, pensez à protéger votre peau, notamment avec des crèmes solaires et un indice de protection plus ou moins élevé, en fonction de votre type de peau. Sachez également qu’il existe également des crèmes waterproof, résistantes à l’eau. De plus, dans le but de protéger vos enfants en bas âges, privilégiez les créneaux horaires où le soleil ne tape pas trop fort ! Autrement dit, nous vous déconseillons d’y aller entre 11h00 et 16h00. Petite astuce, si vous souhaitez préparer votre peau au soleil, vous pouvez prendre des gélules, entièrement naturelles, un mois avant de partir en vacances. Si toutefois toutes vos précautions n’ont pas été suffisantes et que vous avez rougi, pas de panique ! Privilégiez tout simplement la douche à l’eau fraîche, puis appliquez une crème hydratante et apaisante. Ainsi, il vaudra mieux rester sous le parasol pendant quelques jours afin d’atténuer les rougeurs.

Les piqûres à la plage : que faire ?

Les méduses, moustiques, oursins et toutes sortes d’insectes se liguent très souvent contre vous à la plage en période estivale ? Vous êtes chaque année la cible des méduses ? Entre brûlure, éruptions cutanées et sensation de décharge électrique, ces méduses gélatineuses ne vous feront aucun cadeau. Sachez également qu’en fonction de l’Océan dans lequel vous vous trouvez, les méduses sont plus ou moins virulentes. Cependant, nous vous conseillons d’adopter des gestes de premier secours qui pourraient vous soulager. Premièrement, vous devez vérifier qu’un morceau de tentacule n’est pas collé sur la peau, sinon il faut l’enlever au plus vite. Ensuite, il faudra rincer la piqûre de méduse avec de l’eau de mer, ou du sérum physiologique. En revanche, vous ne devez surtout pas utiliser d’eau douce, car celle-ci ne fera qu’empirer la situation. Après avoir rincer la brûlure, vous pouvez la recouvrir de sable et laisser agir une demi-heure. Malgré cela, la douleur persistera pendant plusieurs jours. Deuxièmement, si vous rencontrez un oursin au cours de votre escapade sur les rochers, vous devez absolument enlever les piquants avec une pince à épiler. Ensuite, désinfectez-là. Si toutefois la blessure s’infecte, nous vous invitons à aller consulter un médecin, afin de vérifier que l’oursin n’était pas porteur d’une bactérie, contacter votre mutuelle pour savoir si vous êtes couvert.

Irritations et germes à la plage, les astuces de prévention des bobos de Plage

Qui n’a jamais eu une petite égratignure, une allergie ou un hématome à la plage ? En effet, nous vous conseillons de préparer une petite trousse à pharmacie avant de partir afin d’être prévoyant. Désinfectant, paracétamol, pansements, compresses stériles et arnica, ne laissez rien de côté afin d’avoir tous les éléments essentiels, dans le but de pouvoir effectuer un premier secours. De plus, il faut savoir que le sable possède de nombreuses bactéries, qui peuvent engendrer des effets secondaires tels que des allergies ou encore des troubles gastro-intestinaux. Bien entendu, il ne faut pas paniquer mais simplement être prudent. Pour ce faire, évitez de laisser vos enfants nus à la plage et éviter tout contact du sable avec les yeux ou la bouche. Mais, avec une bonne hygiène et quelques précautions, les vacances de rêves sont à vous !

Vous aimerez probablement
Insolation et jeunes enfants : comment agir ?
CSS : comment obtenir l’aide de la Complémentaire Santé Solidaire ?
Découvrez le contrat collectif santé pro Apreva
Prise en charge 100 % : pourquoi souscrire à une mutuelle ? 

Laisser une Réponse