Nos conseils pour bien choisir votre complémentaire santé

Il n’est pas toujours évident de choisir une bonne complémentaire santé, qui serait adaptée à nos besoins tout en ayant un tarif correct. De nombreux dysfonctionnements ont été relevés dans ce secteur et il est essentiel pour vous de vous renseigner, afin de ne pas faire les mauvais choix. Voici donc nos conseils pour bien choisir votre complémentaire santé. 

Les problèmes décelés pour les complémentaires santé

D’une part, il est important de noter qu’une cotisation moyenne pour une complémentaire santé s’élève à presque 700 euros. Ainsi, nous constatons que c’est 50% de plus qu’il y a 10 ans. Les frais liés à la gestion ont particulièrement augmenté, tandis que le remboursement pour les assurés n’a pas gagné en rapidité. Ainsi, de nombreuses questions se posent à propos des dysfonctionnements que nous pouvons constater au sein du système des complémentaire santé. Nous avons donc décidé de vous expliquer comment éviter l’arnaque lors de la souscription de votre contrat chez Klesia, Matmut ou encore Swiss Life par exemple. Nous analyserons ensemble les points intéressants en fonction de vos besoins et de votre âge principalement. 

Analyser et comprendre vos besoins personnels

Nous allons commencer par l’essentiel à savoir : mettre le doigt sur vos besoins personnels. Avant toute chose, vous devez vous poser certaines questions, qui vous aiguilleront dans votre choix de mutuelle par la suite. Vous allez devoir penser au fait que vous êtes un travailleur indépendant si c’est le cas, en prenant en considération votre âge et votre situation socio-professionnelle. Aussi, vous allez devoir réfléchir à votre parcours de soins, afin de vous rendre compte de son importance dans votre vie. Bien entendu, la fréquence doit être prise en compte mais vous devez aussi penser au remboursement que vous recevez de la part de l’Assurance Maladie. L’importance est de bien faire la distinction entre les soins conventionnels et non-conventionnels. Pensez aussi à analyser votre consommation personnelle de médicaments, c’est important. Suite à cela, vous pourrez facilement calculer le montant global de toutes ces prestations sur une durée d’un an. Ainsi, vous pourrez parfaitement le comparer avec votre cotisation annuelle à la mutuelle. Vous aurez un regard simple et efficace sur le niveau de garantie. 

Comprendre le « remboursement à 100% »

Ensuite, il faut rester relativement méfiant quant aux offres alléchantes des complémentaires santé, indiquant que vous pouvez être pris en charge à 100%. En effet, il faut bien comprendre que cela ne signifie pas que vous allez recevoir un remboursement pour chacune des consultations que vous pouvez faire par an. Ainsi, vous devez savoir qu’une mutuelle qui prend en charge à 100% se chargera de compléter le montant restant à votre charge après une consultation, ce qui est considéré comme le ticket-modérateur. Autrement dit, c’est ce qui n’est pas pris en charge par l’Assurance Maladie. Toutefois, sachez que si le professionnel de santé demande des dépassements d’honoraire, vous serez contraint de les payer. 

Qu’est-ce que le délai de carence ? 

Lorsque vous allez changer de mutuelle, vous allez devoir prendre en considération le délai de carence. En effet, il faut compter entre un et trois mois en règle générale. En outre, cela peut parfois s’étendre jusqu’à 9 mois, notamment pour ce qui se rattache aux frais conséquents tels que les appareils auditifs par exemple. Ainsi, le moment où vous allez souscrire votre nouveau contrat et le délai de carence qui s’en suit ne devra pas être occulté. 

Le remboursement pour l’optique

Il est important de noter que depuis 2014, certains plafonds doivent être respectés, notamment pour les frais liés aux prestations optiques. Ainsi, cela équivaut à 470€ pour les verres à lunettes classiques, 850€ pour une paire de lunettes complexe en termes de correction et 750€ pour des verres compliqués à traiter, mais pas aussi complexes que l’exemple précédent. 

Vous aimerez probablement
Comment fonctionne la mutuelle pour étudiants ?
Quel remboursement des séances de psychologie ?
Le remboursement des prestations optiques
Quel remboursement pour les aides auditives en 2021 ?

Laisser une Réponse