Prévoyance : les pour et les contre

Vous envisagez de souscrire auprès d’un organisme de prévoyance ? Avant de vous lancer, découvrez les pour et les contre afin de prendre la bonne décision et de choisir votre prévoyance en toute sérénité, car après tout, c’est le but de la démarche. 

Qu’est-ce qu’une prévoyance ?

On distingue la prévoyance collective de la prévoyance individuelle. La collective est proposée aux employés d’une entreprise de façon obligatoire ou facultative. Cependant, si vous n’êtes pas employé, ou si votre entreprise ne vous en impose pas une, vous pouvez opter pour une prévoyance individuelle. Elle est une continuité de la sécurité sociale, puis de la complémentaire santé puisque son rôle est de réduire autant que possible les conséquences entraînées par un accident, une maladie, ou encore un décès.  Avec elle, vous anticipez les risques de la vie pour vous protéger, ainsi que vos proches. Il s’agit donc d’une protection sociale. En effet, la sécurité sociale prend en charge les remboursements des soins, la mutuelle vient compléter les remboursements de la sécurité sociale, quant à la prévoyance elle apporte une aide financière tous les jours. 

Prévoyance, les avantages

  • Souscrire à un organisme prévoyance, qu’il soit individuel ou collectif permet de répondre aux besoins d’une population vieillissante, pour ainsi vivre mieux. Ainsi, une prévoyance permet de couvrir les conséquences liées à la perte d’autonomie, que celle-ci soit financière ou matérielle. Ce peut être aussi à la suite d’un accident, par exemple, durant un séjour au ski. 
  • Vous pourrez ainsi profiter d’indemnités journalières, d’une rente d’invalidité, d’un capital décès ou d’un capital en cas de perte totale et irréversible d’autonomie.
  • Avoir une prévoyance vous permet de soulager vos proches en cas de difficultés. 
  • Pour la prévoyance individuelle, vous profiterez d’un choix plus large en matière de couverture. Vous pourrez ainsi opter pour celle qui répond à vos besoins.
  • Vos cotisations versées pour la prévoyance peuvent être déduites de vos impôts en fonction des modalités d’application., en rapport avec la loi Madelin

Prévoyance, les inconvénients

  • Vous pouvez souscrire auprès d’un organisme de prévoyance, cependant plus vous serez âgé, plus cela pourra s’avérer compliqué. D’autant que vous devez remplir un questionnaire médical et éventuellement vous soumettre à un examen. 
  • Le contrat de prévoyance peut paraître complexe, n’hésitez pas à bien vous renseigner avant de le choisir. Pour cela, vous pouvez faire appel au professionnel qui a l’obligation de répondre à toutes vos questions. Veillez aux étendues de garanties et, plus précisément, aux exclusions de garantie. Celles-ci vous montreront les limites de votre contrat. 

Choisir son organisme de prévoyance

Il existe différents organismes de prévoyance, mais aussi différents contrats. Les assureurs comme la GMF propose une branche dédiée à la prévoyance, vous pouvez les contacter afin d’en savoir plus. Choisir celui auquel souscrire peut se révéler être un véritable casse-tête. Il peut alors être tentant de se laisser attirer par un prix attractif. Cependant, veillez à ce que les garanties correspondent à vos besoins. Cela ne signifie pas pour autant que le meilleur contrat soit le plus cher. En effet, si vous optez pour un contrat dont les exclusions de garantie font partie de vos risques, vous avez des chances de vous retrouver à cotiser inutilement. Par exemple, si un contrat exclut les problèmes de dos qui sont monnaie courante dans votre travail, il sera préférable d’opter pour un autre contrat. Si vous pratiquez un sport dangereux, assurez-vous qu’il n’entre pas dans les exclusions de garantie. Vous pouvez trouver des contrats de prévoyance soit forfaitaires, soit indemnitaires. Mais, en majorité, ce sont des contrats indemnitaires, c’est-à-dire calculés sur le revenu du souscripteur. Lors de la souscription, assurez-vous de bien choisir la franchise de votre contrat de prévoyance. Pour tous ces points, faites-vous bien conseiller par votre assureur, prenez le temps de lire le contrat, pour être certain que celui-ci corresponde à vos besoins et, si vous souscrivez déjà à une prévoyance collective, assurez-vous qu’une prévoyance individuelle ne fera pas doublon.

Vous aimerez probablement
Le e-carnet de santé : les avantages et les inconvénients
Coronavirus : que prend en charge votre mutuelle ?
Télétransmission Unéo : de quoi s’agit-il ?
Coronavirus : doit-on s’inquiéter ?

Laisser une Réponse