Tous les réflexes « anti-noyade » à adopter toute l’année

De nombreux accidents liés à une noyade arrivent chaque année. En outre, malgré une légère diminution, le nombre de décès est tout de même trop élevé. C’est pour cela que nous avons décidé d’effectuer un petit rappel des réflexes à adopter afin d’éviter la noyade.

Les causes de noyade

Il faut savoir qu’il existe plusieurs types de noyade d’après les spécialistes. En effet, vous pouvez vous noyer de quatre façons différentes. Ainsi, il existe la noyade humide, sèche, secondaire ou encore l’hydrocution. Cependant, la noyade dépend de beaucoup d’indicateurs tels que l’âge, le sexe ou encore la condition physique. En effet, si vous ne maitrisez pas bien l’environnement aquatique et que vous avez des difficultés à nager, cela peut être un facteur aggravant pour vous. C’est d’autant plus le cas si vous prenez le risque de vous baignez dans des zones dangereuses avec beaucoup de courants et de vagues par exemple. De plus, nous ne vous le répèterons jamais assez mais les enfants sont imprudents et n’ont pas la notion du danger. Par conséquent, c’est une surveillance de tous les instants. Une noyade peut également être due à une mauvaise chute, un malaise, une insolation ou encore à un accident lors d’une plongée sous-marine. De plus, la plupart des personnes n’y pensent pas, cependant, le port des gilets de sauvetage au cours des activités nautiques est souvent négligé.

Les réflexes anti-noyade pour les enfants

Les enfants peuvent se noyer très rapidement dans une vingtaine de centimètres d’eau. Par conséquent, comme évoqué dans le paragraphe ci-dessus, vous devez être extrêmement vigilant et ne jamais les laisser sans surveillance. De plus, ils doivent être équipés de brassards, d’un maillot de bain qui permet de flotter en toute sécurité ou encore d’une bouée de qualité, adaptée à leur âge et à leur taille. En effet, de nombreux équipements aquatiques ne sont pas adaptés et ne protègent absolument pas de la noyade. De plus, il faut savoir que si vous êtes dans une piscine publique, vous aurez une perche ainsi qu’une bouée de secours. Un téléphone doit également être toujours à proximité de vous afin d’appeler les secours au plus vite en cas de noyade. Petit conseil, si vos enfants ont laissé des jouets dans la piscine, n’hésitez pas à les sortir. Par conséquent, ils ne seront pas tentés d’aller les chercher dans l’eau. Afin de limiter les risques, nous vous conseillons d’initier vos enfants à la nage le plus tôt possible, idéalement à partir de 4 ans. Ainsi, votre petit bout de chou pourra alors prendre conscience des dangers de l’eau. Vous pouvez également voire avec votre mutuelle si elle offre des service de prévention comme la Matmut ou Aviva.

Les automatismes à avoir chez l’adulte

En effet, les trois quarts des adultes pensent que la noyade n’arrive qu’aux autres. Cependant, il est important de rester attentif, notamment en ce qui concerne le niveau de natation et la condition physique. De plus, évitez de boire de l’alcool avant une baignade, cela réduit les réflexes et peut avoir des conséquences dramatiques. Ne faites pas non plus les imprudents en allant vous baigner dans des zones à risques ! Pour ce faire, n’hésitez pas à consulter la météo au préalable. Si malgré toutes vos précautions vous êtes confronté à un imprévu et que vous sentez monter une vague d’angoisse, laisser vous porter par les vagues en vous allongeant sur le dos. En effet, si vous tentez de lutter contre le courant, vous allez être épuisé et par conséquent, être beaucoup plus vulnérable. Enfin, si vous devez faire face à une réanimation suite à une noyade, ne paniquez pas et souvenez-vous des gestes de premier secours. Si vous réanimez la personne rapidement, celle-ci pourra s’en sortir dans la majorité des cas. Ainsi, pensez à pratiquer le massage cardiaque ainsi que le bouche-à-bouche, en attendant les pompiers et/ou le Samu.

Laisser une Réponse